Psalms - versions
   
Home
Up

Some Psalms of Marot in different versions

Since of many of his poetic paraphrases there exist more than one version (Marot revised his firstlings on several occasions, sometimes only poetically, sometimes also with regard to contenct). Some examples I publish below in columns.

Reminder: Marot's first Psalm (Ps. 6) might well date back to the early 1530s (even late 1520s). During his exile other Psalm poems begin to circulate in manuscripts. In the late 1530s he seems to have finished his first 30 Psalms. While in Geneva (1542-3) he adds another 20 Psalms (19+ 1). For more info, see the introductory page on the Psalms. The texts printed there = final version (GE43). The codes used to identify the sources are simple:

  • ST39 Strasbourg 1539 (edited by J. Calvin, with melodies, not authorised by Marot): 13 Psalms by Marot and some by others (incl. Calvin).
  • AN41 Antwerp 1541 (ed. De Gois, not authorised by Marot): 30 Psalms (together with some by other poets)
  • PA41 Paris 1541 (ed. Roffet, first authorised editions of 30 Psalms.
  • GE43 Geneva 1543 (anonymous, ed. not authorised by Marot, but with high probability the final version of all 49+1 Psalms

Orthography: in the 16th century there was no officially authorised orthography. Marot participated in some experimental renewals (early 1530s, esp. in his Adolescence clementine), but seems not to have cared much for unification. So...

Psalm 1

ST39/AN41

PA41

GE43

Qui au conseil des malings n'a esté,
Qui n'est au trac des pecheurs arresté,
Qui des mocqueurs au banc place n'a prise:

        Mais nuict & jour, la Loy contemple & prise
De l'Eternel, & en est desireux:
Certainement celuy là est heureux.



Et si sera semblable à l'arbrisseau
Planté au long d'ung clair courant ruisseau,
Et qui son fruict en sa saison apporte,

       Duquel aussi la fueille ne chet morte:
Mais tout cela qu'il iette & qu'il produict,

Prospere & rend encores autre fruict.

 

Par (sic) les malings n'auront telle vertu:
Ainçoys seront semblables aux festu ,
Et à la pouldre au gré du vent iettée.

       Parquoy sera la cause reboutée
des gens sans loy au jugement de Dieu
n'au reng des bons les mauvais n'auront lieu

Car le chemin des bons est approuvé,

Du Seigneur Dieu, qui tousiours l'a trouvé

Droict & uni:car on ne s'y forvoye.

Mais des malings la trop oblicque voye,

& tous ceux là qui par icelle iront,

Pour tout jamais durement periront

 

Qui au conseil des malings n'a esté,
Qui n'est au trac des pecheurs arresté,
Qui des mocqueurs au banc place n'a prise:

Mais nuict & jour, la Loy contemple & prise
De l'Eternel, & en est desireux:
Certainement cestuy là est heureux.



 Et si sera semblable à l'arbrisseau
Planté au long d'ung clair courant ruisseau,
Et qui son fruict en sa saison apporte,

Duquel aussi la fueille ne chet morte:
Si qu'ung tel homme, & tout ce qu'il fera,
Tousjours heureux & prospere sera.

Pas les pervers n'auront telles vertus:
Ainçoys seront semblables aux festus,
Et à la pouldre au gré du vent chassée.

Parquoy sera leur cause renversée
En jugement & touts ces reprouvés
Au reng des bons ne seront point trouvés.
 

Car l'Eternel les justes congnoist bien,
Et est soingneux & d'eulx, & de leur bien:
Pourtant auront felicité
tresprompte.

Et pour aultant qu'il ne tient aucun compte
Des mal vivans, le chemin qu'ilz tiendront,
Eulx, & leurs faicts, en ruyne viendront.

 

Qui au conseil des malings n'a esté,
Qui n'est au trac des pecheurs arresté,
Qui des mocqueurs au banc place n'a prise:

            Mais nuict & jour, la Loy contemple & prise
De l'Eternel, & en est desireux:
Certainement cestuy là est heureux.
et semblera un arbre grand & beau 1562

 

Et si sera semblable à l'arbrisseau
Planté au long d'ung clair courant ruisseau,
Et qui son fruict en sa saison apporte,

            Duquel aussi la fueille ne chet morte:
Si qu'ung tel homme, & tout ce qu'il fera,
Tousjours heureux & prospere sera.
 

Pas (Mais 1562) les pervers n'auront telles vertus:
Ainçoys seront semblables aux festus,
Et à la pouldre au gré du vent chassée.

            Parquoy sera leur cause renversée
En jugement & touts ces reprouvés
Au reng des bons ne seront point trouvés.
 

Car l'Eternel les justes congnoist bien,
Et est soingneux & d'eulx, & de leur bien:
Pourtant auront felicité, qui dure.

            Et pour aultant qu'il n'a ne soing ne cure
Des mal vivants, le chemin qu'ilz tiendront,
Eulx, & leurs faicts, en ruyne viendront.

 

 
  Home | Psalms - music | Psalms - chrono | Liminary epistles | Psalms - texts | Psalms - versions | Le Benedicite